Passer la navigation
Technicienne / Technicien Contrôle Non Destructif

Technicienne / Technicien Contrôle Non Destructif

Domaine
Contrôles Non Destructifs
Famille
Exploiter / Maintenir / Démanteler
Code Rome
H1506

Description des activités

Il met en œuvre un ensemble de méthodes d’essais, telles que la radiographie, les ultrasons, le ressuage et bien d’autres sur des matériaux, des installations industrielles, afin de détecter des anomalies internes ou en surface et prévenir toute défaillance. Les interventions peuvent se faire dès la conception, en suivi de fabrication ou en maintenance.

Les missions : Réaliser les contrôles, contrôler la conformité de fabrication des produits, sous-ensemble, ensemble, suivre et contrôler l’application des règles, procédures et consignes qualité.

Il sera détenteur d’une certification COFREND dans une/des méthodes de contrôle selon des niveaux de certification (de 1 à 3), à la suite d’une formation spécifique à chaque méthode de contrôle et d’une période de compagnonnage, nécessaires pour obtenir l’examen. 

Compétences

Rigueur et minutie, autonomie, travail en équipe, esprit d’analyse et sens des responsabilités. Connaissances et expertises dans les différentes méthodes et techniques de contrôle à appliquer. 

Évolutions possibles

  • Dans le métier : d’opérateur en contrôles non destructifs à technicien atelier ou méthodes, à expert COFREND Niveau 3 en contrôles non destructifs afin de mettre en place de nouveaux modes opératoires.
  • Passerelles possibles : Technico-commercial pour effectuer des démonstrations et faisabilités dans les techniques END auprès de clients. Manager d’équipes d’opérateurs et d’agents de contrôles. 

Témoignage

« Ce qui me plait dans ce métier c’est la mobilité. Faire de la prestation de services m’a permis de travailler dans divers secteurs d’industrie (nucléaire, aéronautique, pétrochimie, …). Le poste que j’occupe à présent me permet d’assister du début à la fin du chantier, être garant de la qualité technique et documentaire des travaux effectués. La mobilité géographique est également plaisante puisque cela m’a donné l’occasion de passer 18 mois en Chine sur le site de DayaBay en 1992. Ce qui me plait aussi, c’est l’autonomie et les responsabilités que ce métier requiert. »

Pascal, responsable Technique END Nucléaire

Avec quelles formations ?

Je découvre

Ces autres métiers pourraient aussi vous intéresser

Précédent
Suivant
Découvrir les métiers

Prête / Prêt à vous lancer ?

Découvrez les métiers du nucléaire qui sont faits pour vous.

Les études vous les préférez...