Passer la navigation
Chaudronnier en pleine opération de meulage sur le revêtement intérieur de la virole porte-tubulure de la cuve EPR d'HPC1

Chaudronnière / Chaudronnier

Domaine
Construction
Famille
Construire / Fabriquer
Code Rome
H2902

Description des activités

Le chaudronnier travaille le métal sous forme de tôles (feuilles, plaques) et de barres (profilés, tubes). La maintenance des ouvrages en service constitue une offre d’emplois non négligeable pour le chaudronnier dans tous les secteurs industriels.

A partir des plans :

  • Il décode les documents définissant les ouvrages à réaliser,
  • Il trace, découpe, met en forme, pré-assemble, installe et contrôle ses fabrications.


Il travaille la plupart du temps en atelier, mais est également amené à réaliser des installations sur chantier (déplacements en France et à l’étranger). Il utilise des machines, très souvent à commande numérique. La variété des opérations réalisées et donc des machines mises en œuvre évite la monotonie du travail. L’ordinateur est omniprésent et assiste le chaudronnier, en particulier pour des tâches fastidieuses et/ou répétitives (traçage). Sur les gros ouvrages, il travaille en équipe. Lorsqu’il réalise des ensembles de dimensions plus modestes, il réalise « sa » pièce en autonomie.

Compétences

Bonne habileté gestuelle, à l’aise avec l’outil informatique, sens du concret (géométrie, application des bases de physique aux phénomènes rencontrés), sens des responsabilités, rigueur et soin. Le goût du travail

Évolutions possibles

  • Dans le métier : il est tout à fait possible d’évoluer en qualification après quelques années d’expérience.
  • Passerelles possibles : Après une expérience de fabrication,il peut évoluer vers des emplois de chef d’équipe, de bureau (d’études, de méthodes), de contrôle...

Témoignage

« C’est d’abord l’attrait du métal qui m’a attiré vers le métier de chaudronnier. La mise en forme des différents métaux, avec chacun leurs particularités, permet d’être confronté à des situations toujours différentes. C’est un métier où l’on apprend et progresse constamment. Le secteur du nucléaire me permet de travailler sur des projets qui m’intéressent, de par leur taille, leur complexité, et leur forte attente en termes de qualité. J’apprécie aujourd’hui de pouvoir exercer un métier concret, et de voir une réelle utilité aux pièces que je réalise. »

Freddy, chaudronnier

Avec quelles formations ?

Je découvre

Ces autres métiers pourraient aussi vous intéresser

Précédent
Suivant
Découvrir les métiers

Prête / Prêt à vous lancer ?

Découvrez les métiers du nucléaire qui sont faits pour vous.

Les études vous les préférez...